.  En ce premier jour de trek nous partons d’Astam en direction de Pothana situé                  à 1 950m d’altitude. Dénivellation modérée de 450 m pour cette première journée.               Le temps est doux. Le temps est beau. Les Annapurna et le Macchapuchare forment un écrin pour nos premières heures de marche.

Nulle part au monde la dénivellation est aussi brutale. En trente kilomètres nous pouvons passer d’une altitude de 1 300 m à plus de 8 000 m sur le sommet des Annapurna.

20161012_100036
chemin de trek face au Macchapuchare.

Le panorama est grandiose. Un ensemble de dégradé vert et marron amène le regard vers ces cimes enneigées qui veillent sur notre planète. Néanmoins c’est avec une pointe d’inquiétude que nous quittons Astam. Nous voilà partis pour 6 jours de trek. Un peu dans l’inconnu. Bien que le trek soit court et n’atteigne pas des altitudes supérieures à      3 300m ; serons nous à même physiquement d’enchaîner les efforts sur des terrains,des chemins, des dénivelés qui n’ont rien à voir avec ce que nous connaissons dans les Alpes.Cette première matinée est une bonne mise en jambe. Nous restons sur un chemin à flanc de montagne qui nous permet d’admirer la chaine des Annapurna et de traverser de multiples hameaux et de cheminer aux milieux des rizières et des champs de millet.

DSC00465
habitat traditionnel népalais.

 

 

DSC00467
Champ de millet sur fond d’Himalaya.
20161012_102340
Marches et chorten.

Nos premières marches nous mènerons à un petit temple appelé stupa ou chorten. Ces chortens existe dans l’ensemble de la région himalayenne.La construction de ces temples est une action vertueuse et ces petits temples sont érigés à la mémoire des grands maîtres. Ils abritent des reliques ou des offrandes. Le chorten ou Stupa doit être contourné par la gauche en signe de déférence.

Les maisons des villages ont généralement un étage. Elle sont faites de briques,de boue séchée avec des toits de chaumes ou de tôles. L’intérieur de la maison est souvent composé de 2 pièces: une chambre à coucher et une pièce pour la cuisson des aliments. L’étage servant de stockage pour le foin,les céréales,le riz et le millet.

 

 

DSC00478
habitat népalais.

IMG_3652A la sortie du village , nous sommes arrêtés par un groupe de Népalais qui nous demande si nous avons de « la médecine ».Une petite Népalaise s’est ouverte le front et le médecin le plus proche se trouve dans la vallée à 4h de marche. Avec l’aide de Purna qui traduit le népalais en anglais nous laissons à cette petite fille un ensemble de soin dont du désinfectant,des compresses,des strips et de l’arnica en homéopathie.

IMG_3657
Damphus 1 770m

Notre première matinée de marche touche à sa fin. Au bout de ce chemin nous attends le village à 1 770m d’altitude. A l’entrée du village sur un promontoire , un étrange fait face à l’Himalaya. Il s’agit d’une balançoire éphémère appelé Ping.Elles sont fabriquées en bambous de façon traditionnelles. Elles sont construites pour les fêtes de Dashain,une des célébrations hindouistes les plus populaires du pays. Dashain a lieu tous les ans en Octobre , dure 15 jours durant lesquels la vie normale du pays s’arrête. Partout dans le pays la déesse Durga est vénérée par d’innombrables offrandes et sacrifices d’animaux.

IMG_1651
Guesthouse à Damphus
DSC00489
Balançoire Ping.

Halte à  Damphus pour goûter le plzat traditionnel népalais : le Dal bhat. Soupe de lentilles – riz -légumes et galette chapati.

 

 

IMG_1768
Le Dal bath

Après ce moment de repos nous repartons pour notre destination de ce soir . A savoir Pothana à 1 900 m d’altitude. Au bout de quelques minutes de marche nous nous arrêtons à un check point. Cet arrêt a deux raisons . La première c’est que nous rentrons dans le Parc naturel des Annapurna. La seconde , c’est que pour chaque trek il faut présenter son autorisation de trek. Autorisation de trek qui a un coût  financier plus ou moins élevé selon la durée et la difficulté du trek.

IMG_1766
Entrée du Parc Naturel des Annapurnas
DSC00506
Check post pour Trek sur les Annapurna.

Nous voila donc maintenant dans le parc des Annapurna. Encore quelques kilomètres de sentiers et de prairies et ça en sera fini des chemins de rando tel que nous les connaissons dans les Alpes.

DSC00517
marches entre Damphus et Pothana

A partir de maintenant et pendant tout le trek, nous serons confrontés que ce soit en montée ou en descente à de longs tronçons de marches ou d’escaliers , ce qui renbd la marche plus difficille du fait de l’irrégularité du pas. Ces chemins sont empierrés par les Népalais car ils représentent pour  leurs uniques voies de communications en montagne.  Pour rejoindre Pothana nous allons marcher encore quelques heures, mais le soleil à disparu. La chaleur et la moiteur ont fait monté le long de l’Himalaya de nombreux  nuages qui n’augurent rien de bon.

DSC00512

Nous rejoignons Pothana à 1 900 m d’altitude en fin d’après midi. Pothana est un petit village de montagne constitué en grande partie de bâtiments le long du chemin de trek. ces bâtiments servent aux habitants mais aussi de guesthouses pour les trekkeurs. L’ensemble est situé sur une crête à cheval sur 2 vallées. La brume a pris possession des lieux et une pluie tropicale intense ne va pas tarder à tomber et elle nous accompagnera toute la soirée et toute la nuit.

DSC00520
Pothana et ses guesthouses
S1110012
Pluie !

Cette première journée de marche de 5h30 et de 420 m de dénivelé aura été une bonne mise en jambe pour ce trek. Dans l’attente de journées plus difficiles.

A suivre …