C’est la journée avec le plus grand dénivelé. De la vallée de la Modi Khola nous allons par un chemin de dalles et d’escalier rejoindre Ghandruk à 1 940 m puis ensuite par une traversée en forêt nous rejoindrons Tadapani à 2 630 m. Denivelé du jour 1 300 m. Quelques bon pains tibétains , pancakes et miel ne sont pas de trop avant d’attaquer cette journée. Avant notre départ , une caravane d’ânes et de mulet nous montre le chemin. A nous de jouer maintenant !

Aprés quelques minutes de marche , la prise d’altitude nous permet d’entrevoir l’un des sommets environnants : l’Hiunchuli culminant à 6 441 m. Nous sommes partis depuis une heure ,la pente est raide , le soleil est chaud et les nuages de chaleur remontent depuis le fond de vallée.

IMG_3791
Massif des Annapurnas . Hiunchuli 6 441 m sortant des nuages.

Un groupe de japonais nous dépasse pendant que nous profitons d’enfants népalais sur le bord du chemin.

Après une montée de plus de 2 h30 et un gain d’altitude de 700 m nous arrivons en vue de Ghandruk , plus grand village de l’ethnie Gurung. Comme tous les villages Gurung l’habitat est assez resserré autour des maisons bleues.

Nous faisons halte au sommet du village de Gandrhuk face aux Annapurna. Malheureusement les nuages d’altitude nous empêche de profiter de ce panorama. Ces colonnes nuageuses continuent lentement et sûrement d’envahir le ciel et donne à l’ensemble une allure orageuse. Nous avons encore au minimum 3 à 4 h de marche pour rejoindre Tadapani. Nous mangeons rapidement et nous remettons en route afin de pouvoir si possible éviter ces pluies orageuses.

Cet après midi de marche se fera essentiellement en forêt dans un enchevêtrement de liane , de plantes tropicales, d’arbres majestueux, de mousses et de rhododendrons géants. Bien que nous soyons à plus de 2 000 m d’altitude , la végétation , la moiteur et la chaleur reste présente. Le Népal est un pays tropical malgré la barrière de l’Himalaya. Ces rhododendrons forment une forêt d’arbres de plus de 15 mètres de hauts. Les troncs se nouant les uns aux autres. En avril ces tous ces rhododendrons fleurissent et la forêt devient blanche et rose.

Le bruit des torrents et de l’eau qui s’infiltre partout nous accompagne tout au long de cet après midi. Le temps est de plus en plus humide mais pour l’instant la pluie nous épargne. Un replat nous permet un moment de repos bienvenu.

Le plafond nuageux continue de descendre ,donnant un aspect fantasmagorique à cette forêt de rhododendrons géants. Toujours dans la forêt , avant d’arriver à Tadapani , nous sommes intrigués par des bruits réguliers dans les branches hautes des rhododendrons. nous scrutons le sommet des arbres et nous nous apercevons que nous sommes suivis par des langurs , grands singes vivant dans ces forêts d’altitude. Nous prenons pas beaucoup de temps à les observer car ils se mettent en formation circulaire au sommet des arbres pour nous encercler. Nous ne connaissons pas leurs intentions mais ce sont des singes belliqueux.  Nous terminons notre traversée en forêt pour arriver à Tadapani à 2 630 m d’altitude.

Tadapani est typiquement népalais , avec ces maisons bleues aux mur de pièces sèches. Tout se confond , la brume , la fumée des cheminées. La fin de journée enveloppe Tadapani et la température a fortement chuté. L’ambiance à Tadapani devient spartiate.

IMG_3796
Tadapani 2 630 m
IMG_3797
Tadapani 2 630 m
S1160002
Détail Fenêtre de maison aux pierres sèches

La guest house est tout ce qu’il y a de plus simple. Une grande salle avec un tonneau faisant office de chauffage. La fumée issue de ce chauffage emplit la pièce et donc les portes et fenêtres restent ouvertes. Spartiate je vous dis !

Ce soir ce sera toilette très sommaire , puis  des vêtements chauds , le partage d’une soupe et de quelques pâtes. Nous sommes au pied de l’Annapurna !

A suivre…