De retour au Népal en Octobre 2018 pour un nouveau trek.

Le trek précédent avait eu lieu en Octobre 2016. Il s’agissait d’un trek de 6 jours sur les Balcons de l’Annapurna. Pour cette année nous passons à un niveau supérieur. Direction la vallée du Langtang au Nord de Katmandou , le long de la frontière tibétaine.

Nous formons un groupe de 10 amis avec 5 porteurs et 1 guide.

0004
Départ du Trek à Katmandou.

Pour arriver au Langtang , il est nécessaire de passer une journée de tape cul en bus ou mini van afin d’atteindre Syafrubesi , village situé à l’entrée de la vallée du Langtang. Cette journée « tape-cul » se déroule sur des pistes dignes des Routes de l’impossible : passage à 2 000m avec des ravins vertigineux cotoyant une piste étroite et défoncée. Il faut savoir que cette piste allant de Katmandou à Syafrubesi est l’une des  deux routes permettant la liaison avec le Chine et le Tibet. C’est donc un chapelet ininterrompu de camions Tata qui l’emprunte. Çà couine ,çà brinquebale,çà klaxonne mais çà passe.

Un festival de camions bariolés, dansant sur leurs essieux !

Après une nuit en guesthouse à Syafrubesi, nous voila à pied d’oeuvre pour entamer notre trek. Syafrubesi est situé à 1 500m d’altitude environ. Notre but initial est de rejoindre Kyanjin Gumpa à 3 900m. Pour cela 3 jours de marche nous attendent avant un arrêt à Kyanjin Gumpa afin de s’acclimater à l’altitude. Ensuite nous aurons la possibilité de poursuivre sur Les Kyanjin Ri 1 et 2 à 4 400m et 4 790 m.

0064
Carte du Parc National du Langtang.

Nos deux premiers jours de marche nous permettent de remonter la vallée le long de Langtang Khola ,torrent tempétueux descendant des contreforts de l’Himalaya. Le long de ce torrent ,le chemin de randonnée est tortueux, fait de montées sévères et de descentes abruptes. Le paysage tropical du début de vallée ( cactus) laisse place petit à petit à une forêt mousseuse et aux rhododendrons géants. De-ci ,de-là des singes langurs accompagnent notre progression.

De guesthouse ( Bamboo Lodge / Lama Hotel) en guesthouse ( GhodaTabela) nous atteignons l’altitude de 3 000m. La vallée s’élargit et devient un joli berceau où la forêt est moins présente. Pour la première fois nous entrapercevons les sommets himalayens et plus particulièrement le Langtang Lirung culminant à 7 227m.

img_0172

0011
Sur le chemin vers Lama Hotel 2 200m

 

0072
GhodaTabela

 

Le troisième jour de trek , sous un ciel bleu d’azur, doit nous permettre d’atteindre Langtang Village à 3 400m. Langtang Village a totalement été détruit lors du tremblement de terre de 2015. Une avalanche de pierre, de glace et de séracs ,suivit d’un énorme déplacement d’air a ravagé toute la vallée. Aucune maison, aucune forêt n’ont résisté. 275 morts, un village rayé de la carte et une vallée interdite au trek. Ce n’est qu’en 2017 que la vallée a été réouverte. Langtang Village a été reconstruit quelques centaines de mêtres au dessus de l’ancien emplacement.

 

Avant d’arriver à Langtang Village , la longue langue de pierres et de glace qui a détruit le village est bien visible. L’émotion est forte, d’autant plus que pour rejoindre le village il faudra traverser cet immense pierrier. Un peu moins d’une heure est nécessaire à cette traversée. C’est un enchevêtrement de pierres, de glace sur une hauteur de 60 mêtres. dessous ce monstre de pierres et de glace, gît un village.

506
Pierrier suite à l’avalanche de 2015

En sortant du pierrier , on aperçoit, volant au vent, des oriflammes et des drapeaux de prières. Ils entourent un mémorial en honneur aux 275 disparus de la vallée du Langtang. Et puis un peu partout sur les bords du pierrier d’autres oriflammes à l’emplacement de maisons qui ont été emporté par l’avalanche.

Nous sommes dans un décor de rêve marqué par la sauvagerie de la Terre.

801
Langtang Village 3 400m
834
Préparation du repas.
833
Préparation du repas
822
Langtang Village 3 400m

Demain nous quitterons Langtang Village pour rejoindre Kyanjin Gumpa à 3 900m. Nous quitterons aussi le Langtang pour rentrer dans le Haut Langtang. La vallée est encore plus évasée , le tapis végétal est encore plus ras et les premiers yaks font leur apparition.

Pour ce quatrième jour de marche , le ciel est toujours aussi radieux. Après un petit déjeuner fait de pancake- chapati et crèpes ,nous voila en route pour le Haut Langtang. Cette vallée du Haut Langtang nous emmène directement à la frontière tibétaine distante de quelques kilomètres.

206
Mani Wall dans la Haute vallée du Langtang

Lors de la répression de 1959 au Tibet par les Chinois , c’est par ce fond de vallée qu’une partie des Tibétains ont quitté leur pays et se sont installés dans la Haute vallée du Langtang.

Pas après pas nous entrons dans le monde tibétain. D’abord le chemin de trek est longé de nombreux Mani Wall. Un Mani Wall est une construction de pierre gravées reprenant les mantras Om Mani Padmé Om. Ces Mani Wall sont souvent accompagnés de petits chortens. Dans les divers torrents dévalant la montagne, des petites constructions de pierre recèlent des moulins de prières qui projettent leurs mantras au gré de la force du courant.

 

Un peu plus loin d’autres chortens , des oriflammes. Le tout d’un blanc étincelant. Nous arrivons en vue de Kyanjin Gumpa. Un dernier raidillon et le village nous apparaît. Tache multicolore dominé par le bleu, le vert et le rose. Posé dans son écrin Kyanjin Gumpa est entouré de son cirque de montagne. Tout autour les sommets dépassent les    6 000 m et le cirque glaciaire du Langtang Lirung domine l’ensemble avec ces 7 227m.

713
Kyanjin Gumpa 3 900m

Au fond de la vallée , un sommet aimante le regard. Il s’agit du Ganchempo à 6 387m. Montagne esthétique dont les glaciers et les drapés de glace dominent la vallée du Haut Langtang.

Au dessus du village de nombreux oriflammes et drapeaux de prières claquent au vent, protégeant un petit temple et ses chortens. De là la vue est exceptionnelle. Le blanc domine partout. Le blanc de la chaux des murs du temple et des chortens , le blanc des drapeaux de prières et des oriflammes et le blanc des neiges et glaces de l’Himalaya. Seul le bleu profond du ciel répond à cette blancheur.

830
Oriflammes – Drapeaux de prières sur fond d’Himalaya.

Une nuit froide et bleutée tombe sur la haute vallée du Langtang. Demain nous attaquerons un sommet dominant Kyanjin Gumpa.

Nous voila à pied d’oeuvre pour notre cinquième jour de trek. Direction le KyanJin Ri à   4 400m. Dénivellé de 500m que nous avalerons en une heure trente à deux heures selon les capacités de chacun. Le souffle se fait plus court du fait de la pente mais aussi de l’altitude. Le pas se fait lent.

101
En montant au Kyanjin Ri.

Arrivée au sommet du Kyanjin Ri , le spectacle est époustouflant. D’abord le sommet est envahi de drapeaux de prières et d’une cloche. Il faut faire tinter la cloche pour indiquer aux dieux que nous sommes là.

172

Et puis à 360 degrés, l’Himalaya est là ! D’un coté le Népal et de l’autre la frontière tibétaine et les montagnes du Tibet. Parmi ces montagne le ShiShapangma à 8 031m. C’est le seul sommet de plus de 8 000m étant totalement en Chine ou au Tibet. Ce sommet est bien connu des Tintinophiles. Il s’agit du sommet où s’est écrasé l’avion qui transportait Tchang dans Tintin au Tibet. Quand la fiction rejoint le réel !

134
Dangpachen et frontière tibétaine
176
Shishapangma 8 031m
215
Glacier du Langtang Lirung
185
Vers la frontière tibétaine
209
Fonds de vallée du Haut Langtang
182
Cirque glacière du Langtang Lirung
193
Ganpemcho
715
Ganpemcho
725
Langtang Lirung
724
Drapé majestueux

Nous restons une bonne demi heure au sommet afin de profiter de ce temps de calme , de beauté de sérénité. Quelques uns d’entre nous poursuivrons jusqu’au sommet suivant , le Kyanjin Ri 2 à 4 790m.

154
Au sommet du Kyanjin Ri 4 400m

A midi tout le monde sera rentré à Kyanjin Gumpa , les yeux étincelants de bonheur. Dans l’aprés midi nous commencerons notre descente retour dans la vallée du Langtang. Il nous faudra deux jours et demi pour rejoindre Syafrubesi et terminer notre trek.

Un dernier jour de tape cul et nous voila de retour à Katmandou.

203