26 et 27 Octobre. Un week end magnifiquement automnal s’annonce. Direction les Hautes Alpes et plus particulièrement Le Casset entre Lautaret et Briançon. Nous sommes quatre : Claire, Marie, Bruno et Alain.

Pour samedi une grande rando de 6 heures entre le Pont de l’Alp ( Le Lauzet ) et Le Grand Lac. Dénivelé 820 m entre 1 700 et 2 500 m d’altitude.

Le départ se fait sous un grand soleil aux lumières dorées de l’automne.

Rapidement nous atteignons l’Alp du Lauzet. Vallon magnifique entouré des Aiguillettes du Lauzet et des arêtes de la Bruyère. Bien que le but de la journée soit Le Grand Lac, nous folâtrons dans le vallon et cueillons rosés des près, violets et girolles qui agrémenteront le repas de ce soir.

Un arbre flamboyant nous dirige au centre du vallon.

Nous prenons le temps d’apprécier la sérénité du lieu amplifié par la présence d’une petite chapelle tournée vers le Massif des Écrins et plus particulièrement Le glacier du Casset, la montagne des Agneaux et le couloir Davin. ( lieu très connu des skieurs hors piste)

Aiguillettes du Lauzet

L’Alp du Lauzet
Glacier du Lauzet. Couloir Davin

Le soleil caché par les Aiguillettes du Lauzet, n’a pas encore réchauffé le fond de vallon et c’est à l’ombre et dans la fraîcheur que nous rejoignons le Pas de la Vache à 2 209 m . Sur notre droite le chemin de rando qui mène au Col du Chardonnet, à Névache et à la vallée de la Clarée. Nous laissons cet itinéraire et nous obliquons à gauche dans un grand vallon dominé par la Tête de la Casille et le Pic de la Moulinière. Au fond du vallon coule un torrent fougueux, qui partage son parcours avec des herbes rases et des langues de guerriers.

Tête de la Casille.
Pic de la Moulinière.

Nous nous engageons dans la traversée de ce vallon / haut plateau. Aux herbes rases et au bruit du torrent répond la minéralité du lieu. Blocs de pierre, pierriers, falaises de rocher elancées. Le ciel est d’azur , les lumières sont magiques et la montagne à revêtu un léger manteau blanc.

Aiguillettes du Lauzet.

Nous contournons les Arêtes de la Bruyère et nous arrivons au pied d’un dernier raidillon qui nous mènera au Clos d’Ane à 2 440m.

Arêtes de la Bruyère.

Arrivée au Clos d’Ane, le paysage est fantastique. A nos pied Le Grand Lac dominé par Roche Colombe et Tête Colombe. En deuxième plan le Massif de la Meije.

Clos d’Ane. 2 440m
Le Grand Lac. Roche Colombe
Massif de la Meije. Le Râteau. Pic Gaspard . Le doigt de Dieu

Une halte pique nique s’impose pour profiter pleinement du site. Et nous ne sommes pas seuls à profiter du lieu. Un bouquetin s’est invité et profite lui aussi du paysage. Après inspection des lieux et avec une vue perçante nous en découvrirons trois dans les Arêtes de la Bruyère.

Cet arrêt, bien qu’au soleil, nous à refroidi. Nous sommes fin octobre à 2 500m. Nous commençons notre chemin de retour avec devant nous le Pic de la Moliniere et plus loin les Écrins

Pic de la Moulinière
La Barre des Écrins

De nouveau les lumières dorées mais cette fois ci de fin de journée. Les lumières sont plus rasantes et nous rejoignons l’ Alp du Lauzet encore au soleil pour quelques instants. Le soleil se cache derrière le Massif des Écrins et peu à peu l’ombre envahit le vallon. Mais même si le soleil est caché, il nous gratifie de lumières magnifiques sur les Arêtes et les mélézes.

L’Alp du Lauzet
L’Alp du Lauzet

Il est temps de regagner Le Casset pour une soirée raclette et Champignons!