Le premier rendez vous avec le Gobi se situe à Yoliin Am Canyon. Depuis le plateau semi désertique, nous sommes montés régulièrement en altitude pour atteindre l’altitude de 2500 mètres.

L e gypaète barbu, Yol en mongol, a donné son nom à la vallée Yoliin Am.

Le temps est lourd avec une lumière blanche qui accentue la sauvagerie du lieu.

Pour atteindre la gorge de Yoliin Am il faut marcher au moins une heure sur un plateau qui se rétrécit pour atteindre l’entrée des gorges.

La gorge est si profonde et étroite que le canyon reste sombre, si bien qu’au fond une partie de la rivière reste la majeure partie de l’année prise dans une épaisse couche de glace. On raconte qu’à l’époque soviétique les bataillons russes se servaient des gorges comme d’un réfrigérateur géant où ils stockaient leur viande de l’automne à l’été.

La gorge étant étroite, la marche ne peut continuer que sur la rivière de glace. Un élargissement ponctuel permet l’installation d’un ovoo, construction de pierre dédiée au culte animiste et chamanique.

IMG_3336

Notre marche sera arrêtée un peu plus loin sur cette langue de glace. La rivière de glace se transformant en cascades.

IMG_3363IMG_3344IMG_3339

Deux heures et demie de marche dans paysage étonnant entre montagne , glace et plateau rocailleux. Une entrée en matière très originale pour découvrir le Désert de Gobi.

IMG_3391